NEW: after-sun gel with organic aloe vera

By edit
By category
By concern
Sets & Kits
Skincare routines
Personnalised routines
Help and Contact

Tout savoir sur l’acide glycolique.

Obtenu à partir d’extraits de betterave, de canne à sucre ou de raisin, l’acide glycolique peut être d’origine naturelle ou synthétique. Grâce à ses nombreuses vertus, il est présent dans un certain nombre de soins cosmétiques. Voici ce qu’il faut savoir concernant cet actif.

Published September 17, 2021, by La rédaction,

L’acide glycolique : qu'est-ce-que c'est ?

L’acide glycolique est le plus petit acide organique des acides alpha-hydroxylés (A.H.A.), répondant également à la dénomination d'acide de fruits aux côtés de l'acide lactique et l'acide citrique. Obtenu à partir du sucre de canne, de betterave ou de raisin, l'acide glycolique s'est imposé comme le top des actifs pour les peelings chimiques grâce à sa force exfoliante, c'est-à-dire qu'il détache efficacement les cellules mortes à la surface de la peau ayant pour effet de booster le renouvellement cellulaire. Par ailleurs, il se distingue des autres A.H.A. pour sa taille moléculaire réduite lui conférant une excellente capacité à pénétrer la peau pour une action en profondeur. Acné, rides, hyperpigmentation, manque d'éclat, cicatrices : l'acide glycolique permet également de traiter ces problématiques. Ce n'est pas étonnant qu'il soit formulé dans des crèmes, lotions, sérums ou en solution de peeling. L'acide glycolique est aussi utilisé pour stabiliser le pH des cosmétiques.

Les bienfaits de l'acide glycolique par la peau.

L'acide glycolique est un véritable allié pour entretenir et favoriser un épiderme sain. En effet, cet actif est doté de multiples avantages en agissant à tous les niveaux pour gommer les irrégularités. L'acide glycolique est notamment réputé pour son effet kératolytique. Il aide à décoller les cellules mortes en surface. L'action chimique non-abrasive de l'acide glycolique va rompre les liaisons qui retiennent les peaux mortes pour assurer ainsi une exfoliation efficace et en douceur. Cette desquamation contrôlée permet ainsi d'activer le renouvellement cellulaire au profit :

  • L'aspect de la peau :

    Réputé pour son pouvoir exfoliant, l'acide glycolique permet de régulariser la production de sébum chez les peaux grasses et ainsi d'inhiber la formation d'imperfections, causée par une obstruction des pores par les cellules mortes à l'origine de l'apparition des points noirs et de l'acné. Ainsi, comme les pores sont désobstrués et moins dilatés, les boutons et les points noirs se font plus rares. En outre, cet actif permet de réduire les cicatrices d'acné grâce à son action exfoliante au profit d'un renouvellement cellulaire. De ce fait, ces irrégularités cutanées se retrouvent estompées. Ainsi, l'acide glycolique favorise l'homogénéité du grain de peau et permet de retrouver une peau lisse.

  • Le teint :

    Grâce à son effet peeling, l'acide glycolique élimine efficacement les cellules mortes, ternes et déshydratées de la surface de l'épiderme. Cette action exfoliante permet donc aux cellules saines d'émerger (renouvellement cellulaire), ce qui redonne de l'éclat et de la luminosité au visage. Il peut aussi réduire l'hyperpigmentation. En effet, selon la concentration d'acide glycolique, l'exfoliation permet de se débarrasser des cellules cutanées riches en mélanine à la surface de la peau. Ce phénomène peut même aller jusqu'à provoquer un renouvellement cellulaire au niveau de la couche basale de la peau, soit la couche profonde de l'épiderme, où se trouvent les mélanocytes, les cellules productrices de mélanine. Cela permet donc d'atténuer les tâches brunes dues à l'âge ou au soleil (dont le masque de grossesse) et ainsi d'éclaircir le teint. Il participe aussi à la synthèse de l'acide hyaluronique et procure un effet hydratant à la couche cornée de la peau. Résultat : l'épiderme retrouve sa fermeté et le teint son éclat, et la peau est repulpée, plus douce et plus lisse.

  • Le vieillissement cutané :

    L'acide glycolique agit également à plusieurs niveaux pour lutter contre les signes du vieillissement de la peau, en plus de son action dépigmentant contre les tâches brunes, causées par une accumulation de mélanine, qui peuvent apparaître avec l'âge. En effet, l'acide glycolique peut pénétrer jusqu'au derme. Dans ce contexte, il peut stimuler la synthèse de collagène et d'élastine qui s'affaiblit avec l'âge, responsables de la fermeté et de l'élasticité de la peau, et aussi la fabrication d'acide hyaluronique, un humectant naturel responsable de l'hydratation de la peau, qui a tendance à diminuer progressivement avec l'âge. Ainsi, l'acide glycolique aide la peau à maintenir un bon niveau d'hydratation, à se raffermir et se tonifier, mais aussi à estomper les rides et ridules.

Les bienfaits de l'acide glycolique pour le cuir chevelu.

L'acide glycolique a également montré son efficacité dans les soins capillaires, en particulier sur les cheveux secs, ternes et gras. En effet, en raison de sa petite taille moléculaire, l'acide glycolique pénètre rapidement la surface des cheveux pour les hydrater et les revitaliser, et ainsi améliorer la résistance des cheveux en réduisant leur casse et donner de la brillance aux cheveux. Dans les cas de pellicule, son action exfoliante permet de nettoyer en profondeur le cuir chevelu en facilitant leur élimination. Cela va permettre de diminuer la desquamation et fortifier le cuir chevelu. L'acide glycolique permet également d'éliminer l'excès de sébum, un problème que rencontre les cheveux gras.

Dans quels soins est-il utilisé ?

L’acide glycolique est présent dans un grand nombre de produits cosmétiques (sérum, lotion, crème, masque, shampooing, etc..) et de traitements esthétiques (peeling chimique). Cependant, tous les soins à l'acide glycolique ne se valent pas. Son efficacité dépend de deux facteurs : sa concentration et le pH global dans la formule. Dans les produits cosmétiques, sa concentration varie entre 4 et 10% en fonction des besoins de la peau et permettra d'aller de l'exfoliation douce à la desquamation plus prononcée de la peau.

Une concentration de 4% suffit pour apporter un effet hydratant. Ces types de produits peuvent également être utiles pour préparer la peau à mieux tolérer par la suite les soins plus concentrés en acide glycolique en acidifiant la couche cornée. Autour de 8 à 10%, les soins, adaptés à une application de nuit, commencent à avoir un effet kératolytique de type peeling doux relançant ainsi le renouvellement des cellules cutanées. Ces formulations vont aussi permettre de lutter contre les irrégularités cutanées (excès de sébum, pores dilatés, points noirs, etc...), les rides naissantes et le manque d'éclat. Bien que la réglementation ne prévoie aucun seuil maximal d'utilisation, on estime que 20% est une limite raisonnable pour les soins cosmétiques à la maison. A très forte concentration (>20%), les peelings doivent être pratiqués sous contrôle médical strict dans les cabinets de dermatologue. Cela inclut notamment les peelings chimiques, nécessitant des soins pré- et post-traitements. Ils sont particulièrement intéressants pour traiter les marques d'acné ou les tâches pigmentaires, ainsi que les rides. Par contre, les peelings en institut de beauté ne devraient pas dépasser les 20% d'acide glycolique. En résumé, plus les soins sont concentrés en actifs, plus ils sont performants et agissent en profondeur.

Outre la concentration en acide glycolique, le pH de la solution a une influence sur l'intensité de l'exfoliation. Plus le pH est élevé, plus l'action de l'acide glycolique est neutralisé. Par contre, un faible pH permet de préserver la puissance de l'actif et garantir ainsi une efficacité optimale. De même, plus le pH est bas, plus le produit est acide et donc irritant.

Chez Typology, deux produits qui contiennent de l'acide glycolique sont proposés pour un usage quotidien :

  • Un sérum exfoliant : Composé de 10% d'acide glycolique, ce soin va jouer sur la qualité et la texture de l'épiderme en apportant de l'hydratation à la peau, grâce à son effet stimulant sur le renouvellement cellulaire et la synthèse d'acide hyaluronique, et en luttant contre les points noirs et les pores dilatés. Nous recommandons d'utiliser le sérum à l'acide glycolique pendant 4 semaines pour en voir les effets : soit un teint plus lisse et unifié.

  • Un tonique exfoliant : Avec un taux d'acide glycolique de 8%, ce cosmétique permet d'exfolier la peau, de désincruster les pores et ainsi limiter la présence de points noirs, et de resserrer les pores. Ainsi, la lotion à l'acide glycolique va permettre à la peau de retrouver un aspect rajeuni, tonique et un teint lumineux et unifié.

Les contre-indications à l'utilisation de l’acide glycolique.

Plutôt bien toléré par la peau, l'acide glycolique convient à tous les types d'épidermes : sèche, normale, mixte et grasse. Toutefois, son action desquamante fragilise l'épiderme qui devient alors plus sensible. A noter, parfois les soins contenant de l'acide glycolique peuvent provoquer de légers picotements, des tiraillements ou des rougeurs. Cependant, si vous ressentez une sensation de brûlure ou des picotements intenses, il se peut que votre peau ne le tolère pas. Face à ces sensations d'inconfort ou d'irritation, rincez immédiatement votre peau et stopper l'utilisation du produit. N'hésitez pas à contrôler la concentration des formules pour adapter le choix des soins utilisés en fonction de la tolérance de votre peau. Il est d'ailleurs déconseillé aux peaux sensibles et aux femmes enceintes vu leur effet irritant et de la forte concentration en actif. Par ailleurs, comme tous les acides de fruits, l’acide glycolique est un "actif photosensibilisant", c'est-à-dire pouvant entraîner des réactions cutanées sous les effets des rayons UV à cause de son effet kératolytique. Ainsi, il est fortement préconisé d'appliquer les soins en contenant uniquement le soir et de veillez à se protéger du soleil en journée avec une crème avec SPF.

Sources :

KORNHAUSER A., COELHO S.G., HEARING V.J. Applications of hydroxy acids : classification, mechanisms, and photoactivity. Clinical Cosmetic and Investigational Dermatology ; 2010:3 135-42.

Diagnostic

Understand your skin
and its complex needs.

Begin diagnostic test
Go further: