New: SPF30 face sunscreen

By edit
By category
By concern
Sets & Kits
Skincare routines
Personnalised routines
Help and Contact

Les secrets d'un gommage efficace.

Afin qu'un gommage puisse être efficace, il ne suffit pas qu'il contienne les bons ingrédients ou que sa formule soit à base de grains ou d'acides de fruits. Il doit également être appliqué de la bonne façon et surtout au bon moment. Nos experts vous dévoilent les gestes à adopter qui peuvent améliorer les bienfaits du gommage, et ceux à éviter.

Published June 30, 2021, by La rédaction,

1. Un gommage adapté à chaque partie du corps.

Tout notre corps est recouvert de cellules mortes et peuvent entraîner une perte d'éclat, la chute des cheveux, des éruptions cutanées, etc... si elles ne sont pas chasser. C'est pourquoi il est important de s'exfolier afin de retrouver une peau plus saine et éclatante. Or, ce processus d'exfoliation est différent selon la partie du corps. Corps, visage, lèvres, cuir chevelu... la structure, l'épaisseur, la sensibilité et le film hydrolipidique sont très différents selon la zone concernée. Les gommages et la manière de l'appliquer doivent ainsi être adaptés aux spécificités de chaque peau selon la zone à exfolier :

  • Le cuir chevelu : Même le cuir chevelu a besoin d'être exfolié pour décoller les pellicules, éliminer les saletés qui se sont incrustées dans le bulbe du cheveux, et ainsi éviter que les cheveux se graissent et leur perte. Pour effectuer un gommage doux du cuir chevelu, vous pouvez soit utiliser un shampooing gommant ou un gommage capillaire aux formules douces. Ces soins sont à faire une fois par mois.

  • Le visage : Si le corps dispose d'un grain de peau relativement épais, le visage en revanche peut se montrer sensible à certains traitements et soins trop abrasifs. Voilà pourquoi ces deux parties doivent impérativement être exfoliées de deux façons différentes. Privilégiez alors un gommage plus doux, avec des grains fins et moins concentré. Exception pour les peaux acnéiques, sèches ou sensibles : évitez les gommages à grains dits mécaniques et préférez un gommage chimique à base d'acides de fruits comme l'acide lactique ou l'acide glycolique plus doux et ne nécessitant pas de friction qu'un gommage à base de grains. N'oubliez surtout pas d'exfolier aussi vos lèvres pour éviter les crevasses avec un gommage hydratant, spécifique pour cette zone.

  • Le corps : Choisissez un gommage plus concentré en grains que celui du visage et particulièrement efficace sur les parties les plus rugueuses comme les coudes, les talons ou les genoux et nécessitant un gommage plus vigoureux pour éviter l'apparition d'imperfection ou de poils incarnés. Au contraire, le cou, l'aine ou les aisselles demanderont plutôt un gommage plus doux, moins énergique car ceux sont des zones lus sensibles. En revanche, pour le décolleté, utilisez plutôt votre gommage visage, ce qui permettra de ne pas fragiliser et agresser la zone. Bien évidemment, on évite de gommer les parties intimes ou les zones très sensibles comme les tétons. 

2. Certaines erreurs à éviter.

Qui dit gommer, ne veut pas dire décaper ! Car bien que la peau ait besoin qu'on booste sa microcirculation et son renouvellement cellulaire afin de pouvoir pleinement s'imprégner des actifs des soins, cette dernière exige surtout de la douceur. Il est inutile de frotter trop fort ou d'insister pendant l'application de votre gommage, ce n'est pas une très bonne idée. D'abord parce que le résultat sera contreproductif car votre épiderme dispose d'une barrière cutanée très fragile qui le protège et qui aura bien du mal à supporter vos gestes brusques. Mais aussi et surtout parce que cette méthode ne sera d'aucune utilité si vous avez des imperfections et que vous souhaitez vous en débarrasser. Si vous frottez trop fort les grains du gommage contre votre peau, vous allez créer de micro-lésions au sein même du bouton et libérer les bactéries qui s'y sont logées. Résultat : une colonie de microorganismes peut se développer et donner naissance à de nouvelles imperfections.

De même, si le gommage est utile pour raviver l'éclat de sa peau et chasser les cellules mortes et autres impuretés incrustées, mieux vaut ne pas s'exfolier trop souvent. En effet, une peau trop souvent exfoliée sera plus fine, plus fragile, plus sensible, peut s'abîmer très vite et se mettra, par conséquent, à produire un excès de sébum pour se défendre, ce qui entraînera inévitablement une poussée d'acné. Réaliser deux gommages par semaine est déjà trop, surtout si vous avez la peau sèche ou sensible et que vous utilisez un gommage à grains. Au-delà, vous risquez de décaper votre peau.

De plus, les gommages ne doivent pas être faits à n'importe quel moment. Il est plus judicieux de le faire plutôt le soir afin de laisser du temps à l'épiderme pour se régénérer durant la nuit. En effet, le gommage aura mis à mal le film hydrolipidique qui vous protège des agressions extérieures. En effet, la peau se retrouve moins exposée au stress et polluants mais aussi elle ne risquera pas d'être asphyxiée par le maquillage. En outre, en été, espacez vos séances de gommage et prévoyez-le quelques jours avant une exposition prolongée au soleil, car la peau a besoin de s'épaissir pour se protéger du soleil, favorisant notamment l'apparition de tâches pigmentaires et de rides.

3. Procéder étape par étape.

Afin que le gommage puisse montrer toute son efficacité, il doit être intégré à votre routine de soins. Voici les différentes étapes à suivre : 

  • Étape 1 : Avant tout chose, le gommage est un soin assez agressif, c’est pourquoi il vaut mieux le faire le soir, avant le coucher, pour laisser la peau se reposer après. Pour commencer, il doit être appliqué sur une peau propre. Selon le gommage utilisé, il peut s’appliquer soit sur peau sèche, soit sur une peau mouillée, et même parfois demander un temps de pause.

  • Étape 2 : Sur visage humide ou sec, également valable pour les autres parties du corps, appliquez ensuite votre gommage à grain ou votre exfoliant enzymatique en fonction de votre typologie de peau. Apposez la matière en douceur sur votre épiderme et étalez-la avec la pulpe de vos doigts sur l'ensemble de votre visage en pratiquant des mouvements circulaires pour stimuler la circulation sanguine, puis rincez à l'eau claire.

  • Etape 3 : Après votre gommage, faites un masque afin de nourrir et d'hydrater la peau en profondeur, de réparer et régénérer les cellules, mais également d'aider la peau restituer le film hydrolipidique qui vient d'être agressé. Par exemple, un masque hydratant pour les peaux normales à mixtes, un masque nourrissant pour les peaux sèches, un masque raffermissant pour les peaux matures et un masque purifiant pour les peaux grasses.

  • Étape 4 : Maintenant que la peau est propre et exfoliée, le moment est venu d'appliquer votre sérum de nuit ! Gorgé d'actifs, celui-ci doit être choisi en fonction des besoins de votre peau. 

  • Étape 5 : Après le sérum, complétez votre routine de soin avec une crème hydratante . Riche ou plus légère, il faudra adapter la texture en fonction de votre peau et de la saison. Vous pouvez également avoir recours à des huiles végétales, qui vont permettre de maintenir l'eau dans les tissus cutanés tout en procurant un véritable apport nutritif. Bien évidemment, le même rituel d'hydratation doit être fait pour le corps et même le cuir chevelu.

Diagnostic

Understand your skin
and its complex needs.

Begin diagnostic test
Go further: