face masks

Discover your skin type here

By edit
By category
By concern
Sets & Kits
Skincare routines
Personalised routine
Help and Contact

Les huiles végétales donnent-elles des boutons ?

Published March 30, 2021 , by La rédaction, 5 min read

Gorgées de vitamines et d’acides gras essentiels, les huiles végétales sont des alliées beauté efficaces et accessibles. Toutefois, si elles hydratent et adoucissent la peau, elles peuvent aussi obstruer les pores et encourager la formation de boutons et points noirs. Pour mieux vous guider, voici tout qu’il faut savoir sur l’effet potentiellement comédogène des huiles végétales utilisées en cosmétique.

Share

Comment différencier une huile comédogène d’une autre qui ne l’est pas ?

Parce que l’huile végétale a une texture grasse, elle représente un risque pour les peaux sensibles. Ainsi, il est important de s’informer sur l’indice de comédogénicité d’une huile, un classement obtenu après analyse de son niveau d’oxydation au contact de l’air, de la chaleur ou de la lumière. À ce jour, les huiles végétales sont identifiées sur une échelle de 0 à 5. Parmi les huiles dont l’indice comédogène est de 0, l’argan, le baobab, le jojoba, le camélia ou le tournesol. Les huiles d’amande douce ou de macadamia ont un indice comédogène égal à 2, tandis que le beurre de cacao se retrouve à la 3e position. À l’extrême (indice 5), il y a l’huile de germe de blé. Comme il existe une multitude d’huiles végétales, les possibilités d’utilisation sont infinies. En guise de soin protecteur, l’huile d’avocat va réparer les peaux sèches, tandis que les peaux à imperfections apprécieront l’huile de noisette aux propriétés rééquilibrantes

Prenez l’habitude de scruter l’emballage de vos huiles végétales pour déterminer celle qui convient à votre typologie de peau. En définitive, les peaux sujettes aux points noirs et imperfections ne doivent pas se priver d’utiliser les huiles végétales — notamment pour le corps — mais simplement choisir la plus adaptée !

Quelle huile végétale choisir pour ma peau ?

Très utilisées en cosmétique naturelle, les huiles végétales sont une excellente base pour adopter une routine de soins complète, saine et vegan. Issues de plantes oléagineuses aux multiples vertus, ces préparations onctueuses viendront nourrir, apaiser, réparer et protéger la peau. Parce qu’il existe autant de variétés d’huiles que de typologies de peau, voici quelques conseils pour vous orienter dans la jungle des huiles végétales.

Comment connaitre son type de peau ?

Héritage du patrimoine génétique, le type de peau change d’une personne à une autre. Afin de vous aider à identifier votre peau et lui trouver le meilleur des traitements à base d’huile végétale, n’hésitez pas à prendre le temps de faire un premier diagnostic. Une peau normale est saine, bien équilibrée, sans imperfection, douce et veloutée au toucher. Quant à la peau sèche, elle se reconnaît à son aspect asséché, aux tiraillements et aux rugosités ressenties sur sa surface, une apparence liée au manque de lipides censé la protéger des agressions extérieures. Sur une peau grasse, les principaux signes à voir sont les pores dilatés, points noirs (comédons) et imperfections, en raison d’une surproduction de sébum. D’autres facteurs tels que les troubles hormonaux, le stress et les produits cosmétiques comédogènes peuvent également influer sur le type de peau. Chez les personnes les plus sensibles, la peau peut être atopique, c’est-à-dire que le visage réagit beaucoup plus aux produits cosmétiques et risque de développer des allergies. D’où l’importance de miser sur des soins naturels plus respectueux de la peau comme des huiles végétales exemptes de parabènes, paraffine et autres ingrédients irritants

Quelle huile pour les peaux sèches ou sensibles ?

Chez les personnes à peau sèche à tendance sensible, les glandes sébacées ne produisent pas assez de sébum pour protéger la peau et maintenir un bon taux d’humidité. Parmi les huiles à privilégier pour une peau tiraillée, fine et gercée, on peut opter : 

Quelle huile pour les peaux grasses ?

Acné, pores dilatés et brillance sont typiques des peaux grasses. Le traitement à l’huile végétale consiste donc à réguler la surproduction de sébum, à soigner les boutons et les comédons, à soulager les douleurs et les inflammations. 

Quelle huile pour les peaux ternes et matures ?


Sur une peau terne ou mature, il va falloir agir contre l’action des radicaux libres, mais aussi permettre à la peau de retrouver sa souplesse et son élasticité. Le choix des huiles végétales est ici plus complexe, mais certaines valeurs sûres existent.  

Pour une meilleure application de l’huile végétale sur la peau, commencez par la laver et l’humidifier avec un hydrolat. Ensuite, versez quelques gouttes d’huile sur la paume d’une main, avant de frotter pour réchauffer l’huile pure avant son utilisation en guise de crème de jour ou de nuit. Cette méthode aide à contenir l’humidité sous la couche d’huile. Afin de mieux préserver les vertus d’une huile végétale stabilisée, il est fortement conseillé de la conserver dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur.