New: SPF30 face sunscreen

By edit
By category
By concern
Sets & Kits
Skincare routines
Personnalised routines
Help and Contact

À quelle fréquence réaliser son gommage ?

Le gommage figure parmi les incontournables des soins de la peau pour lui redonner son éclat. Il permet également de conserver une peau nette, fraîche et belle pendant une certaine période. Cependant, pour éviter d’agresser la surface cutanée, il importe de respecter une fréquence quant à la réalisation du gommage.

Published June 30, 2021, by La rédaction,

En quoi consiste le gommage ?

Comme son nom l’indique, le gommage est un soin qui consiste à gommer la surface de l'épiderme des peaux mortes et des impuretés qui s'y sont accumulées. Le processus repose sur l’application d’un soin renfermant soit des micro-billes exfoliantes, soit des actifs chimiques ou enzymatiques qui ont la capacité de désencrasser les pores. Il existe deux types de gommages en fonction de votre type de peau et des zones sur lesquelles vous souhaitez l'appliquer (corps, visage, zones rugueuses (pieds, coudes, etc...)) : le gommage à grains dit mécanique et le gommage sans grains dit chimique ou enzymatique. Le premier agit par frottement donc nécessite la réalisation de mouvements circulaires avec une légère pression visant à faciliter l’action des ingrédients. Cette méthode d’exfoliation figure parmi celles couramment utilisées. Or, ces soins peuvent s'avérer irritant et endommager l'épiderme, surtout s'ils sont composés de gros grains, pouvant être abrasifs pour la peau. C'est pourquoi il faut privilégier un exfoliant à grains fins en particulier sur le visage. À contrario, les gommages chimiques sont dépourvus de grains, qui nécessitent d'être activés par un massage. Présentés sous forme de sérum ou de lotion, ces soins sont appliqués en fine couche sur le visage comme un masque, où les actifs posés sur la peau vont dissoudre en quelques minutes les cellules mortes et les impuretés, sans intervention ni frottements.

Quels sont les bienfaits du gommage ?

Le gommage, qu’il soit effectué sur une zone délimitée comme celle du visage ou généralement sur tout le corps, est indispensable pour éliminer les cellules mortes accumulées à la surface de la peau et les saletés pouvant obstruer les pores. En les éliminant, la peau retrouve une texture lisse, soyeuse, plus lumineuse, et est plus réceptive aux actifs contenus dans les ingrédients des cosmétiques. En effet, le gommage permet de préparer la peau. En débouchant les pores, il optimise l’efficacité du soin qui va suivre : hydratant, nourrissant, amincissant, raffermissant, etc… car il n'y aura plus de barrière et les actifs pénétreront mieux. Ce geste permet également de stimuler le renouvellement des cellules de l’épiderme. Libérée de ses impuretés et de ses cellules mortes, la peau se retrouve également prête à profiter du soleil et à bénéficier d’un bronzage homogène, lumineux et qui dure plus longtemps. En outre, le gommage favorise aussi la circulation sanguine, notamment grâce aux mouvements circulaires associés, ce qui favorise une meilleure oxygénation cellulaire et augmente l'efficacité et l'absorption des produits de soins. Il contribue aussi à soigner l'excès de sébum et assainir la peau, qui retrouve ainsi plus de souplesse et d'éclat. Le gommage est également recommandé pour venir à bout de l'acné. Sans en abuser, il permet de nettoyer les peaux grasses et de limiter l'apparition de boutons et mycrokystes. Enfin, les résidus de cellules mortes naturellement présents sur la peau peuvent bloquer la repousse des poils après une épilation, c'est ce qu'on appelle les poils incarnés. Or, le gommage corps permet d'optimiser l’épilation en faisant sortir les petits poils récalcitrants..

À quelle fréquence utiliser un gommage visage et corps ?

La fréquence d'utilisation d'un gommage varie essentiellement en fonction du type de peau. Il est formellement déconseillé d'en faire tous les jours. Pour le visage, un soin hebdomadaire est largement suffisant. Les individus disposant d’une peau normale à mixte peuvent réaliser jusqu'à deux gommages par semaine. En revanche, pour ceux qui présentent une peau sensible ou mature, l’exfoliation ne doit excédée une tous les quinze jours en raison de la sensibilité de la surface cutanée, et ainsi éviter les irritations. Quand aux peaux sèches, un gommage par semaine est largement suffisant. Enfin, les peaux à tendance grasse peuvent monter jusqu'à deux gommages par semaine. Pour le corps, un gommage peut être effectué une à deux fois par semaine. Il favorisera l'élimination des peaux mortes et des impuretés, et permettra aussi aux cellules de se régénérer.

Diagnostic

Understand your skin
and its complex needs.

Begin diagnostic test
Go further: